Isolement et solitude_hypersensible_haut potentiel

Le sentiment de solitude de l’hypersensible et/ou du surdoue

Un des aspects communs à beaucoup de personnes concernées par le Haut, le Multi Potentiel et la haute sensibilité est souvent ce fameux sentiment de décalage, celui qui consiste à ne pas se sentir compris.e et à avoir l’impression d’être un véritable extraterrestre.

Les challenges à relever qui intensifient le sentiment de solitude sont nombreux. Nous pouvons citer:

– La suradaptation : le fait de ne pas prendre votre place, alors que vous savez très bien que vous avez une place à prendre (et que vous méritez).

– La culpabilité : le sentiment de culpabiliser, voire même vous avez honte en silence de votre différence (alors que vous savez que votre différence peut faire votre excellence).

– La peur du jugement, à savoir la peur d’avoir des idées, des opinions et même des projets, mais vous ne les exprimez jamais par peur d’être jugé(e).

– La peur du rejet : le fait de ressentir le sentiment de rejet, et d’y être excessivement sensible au point que cela vous affecte émotionnellement.

– Le sentiment de manque ou de perte de sens : vous pouvez avoir l’impression de vous sentir coincé(e) dans une vie personnelle ou professionnelle qui manque tellement de sens que cela vous épuise.

Les personnes concernés par la douance, ou hauts potentiels intellectuels ou émotionnels (HPI, HPE) ou « surdoués » les hypersensibles ont sont capables de concevoir la multiplicité des réalités possibles. Ils se rendent aussi très bien compte du fait que le monde n’est pas ce qu’il pourrait être, loin de là. Du fait qu’ils prennent les choses très à cœur, ils ressentent une frustration et une déception immenses lorsqu’ils réalisent que ces idéaux ne sont pas atteints.

Le vague à l’âme, voire la tendance aux états dépressifs n’est donc pas très loin ! cf. article « La dépression du surdoué, du vague à l’âme à la souveraineté intérieure« .

Etre unique ne signifie pas necessairement etre rejete

Pourquoi devrions-nous être « conforme » pour être inclus.e dans un groupe ? Lorsque nous avons peur de ne pas être apprécié.e, nous confondons souvent « être en relation » et « être suradapté.e ».

Apprendre à être en lien avec soi, ses besoins et oser exprimer qui nous sommes est le moyen le plus sûr de vivre des relations authentiques et nourrissantes. Comment voulez-vous être à l’aise dans une relation quand vous vous adaptez constamment ? Oser être soi vous ouvre les portes à des relations bien plus saines.

 

Blessure de rejet_hypersensible

Comme je le mentionnais dans l’article « L’hypersensible et le monde du travail  » : un des pièges est de confondre « résistance » et rejet. Tout hypersensible ou haut potentiel fera face à un phénomène de résistance notamment dans le milieu professionnel dans lequel il évoluera. Il y a de l’exigence en lui pour des idées nouvelles, des exigences relationnelles plus authentiques…une envie de profondeur. Simplement par le fait de parler, d’être dans un certain état de présence, les personnes hypersensibles et/ou hauts potentiels peuvent mettre en danger un certain consensus d’immobilité.

Il est ainsi nécessaire d’aller revisiter et libérer son histoire de vie, et les expériences vécues comme des « rejets » à la lumière d’une autre conscience de soi.

"Il n'y a pas de norme. Tous les hommes sont des exceptions à une règle qui n'existe pas".

Apporter une plus-value grâce à sa singularité ?

singularité_haut potentiel_hypersensible

Je dis souvent que ça n’est certainement pas en faisant la même chose que tout le monde que les inventions à succès ont vu le jour. Et les exemples de personnes qui ont osé exprimer leur vision avec succès sont nombreux. De leur singularité sont nées une réflexion, des innovations, des nouvelles façons de voir le monde et aujourd’hui nous en avons plus besoin que jamais. Il suffit d’occuper sa place et d’exprimer ce qui a du sens avec cette intelligence relationnelle qui consiste simplement à se mettre à la place de l’autre.    

Je me dis que si chacun d’entre nous utilisait autrement cette énergie qui consiste (parfois) à vouloir prouver combien nous sommes mal compris, nous ouvririons  bien des frontières. Celles qui consistent à nous emprisonner nous-mêmes avant tout.

Si vous souhaitez aller plus loin pour découvrir et potentialiser les atouts de la haute sensibilité notamment, c’est ICI.

Des clés pour accueillir sa singularité

(Re)connaître ses talents, dons et axes d'amelioration

Dans ma visions, la connaissance de soi avec une grille de lecture particulière qui nous permet de comprendre comment nos besoins s’expriment spécifiquement est le socle de départ.

Cette étape est souvent un préliminaire à la libération émotionnelle : elle permet de relire nos « ombres » et de prendre conscience des schémas répétitifs afin de s’en dégager.

Il existe de nombreuses méthodes pour se faire (tests de personnalité, bilan émotionnel, …), l’essentiel reste de s’amuser et d’explorer les différentes facettes de sa personnalité à la façon d’un détective dans le grand jeu de la vie.

Test hypersensibilité Rennes_ Méditation_Gestion des émotions_Aude Valerie Jung_Coaching_Rennes

Entrer en relation avec l'autre en communiquant mieux

“Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même...”
love story
Bernard Werber
Encyclopédie du savoir relatif et absolu

Dernièrement, une personne me disait : « J’ai beaucoup de peine à considérer le fait que des choses qui me paraissent évidentes, alors que je n’ai pas l’impression que ma compréhension est supérieure à la moyenne, ne le sont pas pour les autres. Je crains aussi de trop simplifier, et ainsi vexer mes interlocuteurs ».J’entends si souvent cette phrase : « Je n’arrive pas à bien communiquer avec les autres« , que ce soit à titre personnel ou dans le milieu professionnel, ça semble parfois si compliqué pour certains d’entre nous.

Pourquoi est-ce aussi compliqué de communiquer ? Au niveau familial, au travail, entre amis… Nous nous prenons parfois la tête pour arriver à bien nous comprendre. Comment faire pour mieux communiquer quand on est haut potentiel ou hypersensible ?Nous n’avons pas tous la même manière de capter les informations : certains seront plus attentifs aux détails, et d’autres à une vue d’ensemble. De même, nous n’avons pas tous la même capacité à être attentif à l’autre, pour toute une série de raisons. Je vous renvoie à l’article « Comment fonctionne le cerveau des hypersensibles » pour en savoir plus sur l’aspect neuroscientifique.C’est à la fois complexe, parce que nous avons des comportements différents les uns des autres, et parce que nous avons tendance à adapter notre comportement en fonction du contexte. Je vous propose une astuce en 4 étapes pour améliorer votre communication :

Sans écoute, pas moyen de bien communiquer. Et c’est d’autant plus vrai pour les personnes à haut potentiel ou hypersensibles, qui ont une capacité à raisonner très vite. Il leur est donc très facile de perdre l’autre en partant dans des analyses. C’est une des raisons de ce sentiment de décalage en entreprise, par exemple. Pour écouter, il faut ralentir (oui je sais, ça n’est pas toujours facile), et c’est encore plus indispensable face à des personnes non HP (qui représentent quand même 98 % de la population, je vous le rappelle). Comment savoir si vous avez bien écouté ? Simple : vous avez retenu l’essentiel de ce que vous a dit la personne en face de vous, et vous êtes capable de le reformuler.

C’est la capacité à reformuler le contenu écouté, de façon telle à ce que votre interlocuteur se retrouve dans ce que vous venez de lui renvoyer. Concrètement, cela revient à dire : « Ce que tu me dis, c’est que… », en reprenant l’essentiel de son message. Avantage : vérifier qu’on s’est bien compris et éventuellement, ajouter des détails oubliés – quel gain de temps, n’est-ce pas ?

Cette étape permet de poser les questions à la personne en face de vous. Soit des questions qui visent à confirmer certains aspects, tels que « C’est bien lundi prochain que tu es en congé et que tu ne peux pas assister à la réunion commerciale ? », ou bien une question qui vous permettra d’avoir plus de détails pour comprendre ce qui vous est demandé. Par exemple : « Est-ce que tu peux m’expliquer comment se prennent les décisions dans tel cas ? ». Un autre gain de temps qui vous évite de faire des erreurs.

C’est une étape souvent oubliée, et pourtant elle est importante. C’est celle qui nous permet de quitter notre interlocuteur en vérifiant que nous sommes sur la même longueur d’ondes, en termes de compréhension et d’attente. C’est une sorte d’accusé de réception qui se traduit par : « Est-ce que cela te convient ? » ou bien, « Donc nous sommes d’accord que tu t’occupes des courses, et moi je mets la table ? ».

(RE)trouver le sens de sa vie grâce à l'intelligence émotionnelle

Se réaliser dans la vie_Intelligence émotionnelle_Aude Valérie Jung_Modele scientifique EQ-i 2.0

Le besoin de contribution est à écouter. Saviez-vous que la réalisation de soi est une des compétences de l’intelligence émotionnelle ?

En effet, la réalisation est la capacité à poursuivre  des objectifs en phase avec ses valeurs profondes et à s’engager dans des activités qui enrichissent et donnent du sens à sa vie.

Cela passe par la connaissance de soi, l’expression de son individualité, notre capacité à établir des relations humaines, et à acter, à savoir prendre des décisions justes pour Soi. Je vous explique cela en détail dans l’article « La réalisation de soi, une compétence de l’intelligence émotionnelle« .

Il existe aujourd’hui des outils permettant de faire évoluer cette conscience émotionnelle.

Recontacter ses ressources intérieures et l'enfant joyeux en Vous

Enfant intérieur_Gestion des émotions_Aude Valerie Jung_Coaching_Rennes

Être singulier, c’est s’accueillir dans la somme d’aspects qui font de nous une personne unique et c’est cette unicité qui est touchante et belle.

A l’intérieur de nous existe toujours notre enfant intérieur, cette partie de nous qui a la capacité de jouer avec la vie, à retrouver l’émotion de joie primordiale en nous.

Il nous permet aussi de nous apaiser, d’être notre propre refuge, de nous laisser imprégner par la douceur et la sérénité des énergies de cette part en nous toujours présente.

J’ai crée un atelier enregistré qui vous fait voyager vers vos blessures d’enfant et vous permet de les libérer avec un protocole puissant de libération (lien ICI). Dans cet atelier:

✅ Vous rencontrez votre « enfant de lumière », une de vos plus grandes ressources, un véritable trésor intérieur que vous pourrez ensuite mobiliser toute votre vie
✅ Vous vous réconciliez avec votre histoire et votre enfance (et donc votre famille aussi)
✅ Vous pouvez travailler sur vos « blessures » de l’âme
✅ Vous augmentez votre énergie du fait des libérations réalisées
✅ Vous retrouvez de la sécurité en nettoyant vos peurs crées dans votre enfance
✅ Vous cessez d’attendre l’amour et la reconnaissance de vos parents et vos géniteurs (et vous apprenez à vous offrir l’amour que vous méritez depuis toujours en vous connectant à une part de vous qui vous attend pour vous bénir et vous aimer)
✅ Petit à petit vous allez redonner sa juste place à votre âme (en lui offrant les commandes et en éduquant votre ego à être à votre service)

Vous pouvez également demander un bilan personnalisé de coaching en prenant rdv avec moi pour une séance individuelle.

No Comments

Post A Comment