La PNL : un outil indispensable pour les hypersensibles et hauts potentiels

capacité analyse_haute sensibilité_les Ateliers d'Aude-Valérie

La PNL : un outil indispensable pour les hypersensibles et hauts potentiels

Parmi tous les outils que l’on peut acquérir pour soi en tant que personne hautement sensible et/ou haut potentiel, la Programmation Neuro-Linguistique (PNL) passe quasiment inaperçue. Pourtant, elle offre de nombreuses pistes pour s’accompagner et surtout de façon très ludique ! C’est avant tout une éducation du cerveau, un mode d’emploi comme le disait Richard Bandler, un de ses créateurs. Et qui plus que les hauts potentiels, HPE ou HPI veulent d’avantage comprendre le fonctionnement de leur singularité neuronale. C’est donc fait pour eux ! Un petit tour de cet outil et de ses applications dans l’article ci-dessous.

La PNL : PROGRAMMATION NEURO-LINGUISTIQUE

Historique de la PNL

cerveau hypersensibles

La PNL est née au début des années 1970 de la collaboration de 2 hommes: Richard Bandler (mathématicien) et John Grinder (linguiste), tous deux également psychologues. Ensemble, ils étudièrent et modélisèrent 3 grands thérapeutes: Milton Erickson (psychiatre), Virgnia Satir (thérapeute familliale) et Fritz Perls (psychothérapeute).

Ils proposèrent ainsi un modèle permettant d’accéder à la structure profonde de la personne, c’est-à-dire à la façon dont elle se représente le monde.

Grégory Bateson (anthropologue anglais), spécialiste de la systémique, a également contribué  enrichir la PNL. Très vite, d’autres courants viennent agrandir ce cercle d’étude avec l’école Palo Alto et l’approche des thérapies brèves.

Depuis sa naissance, la PNL, tout en se prévalant de son axe psychologique, a beaucoup évolué et continue de s’enrichir de centres d’investigation tels que la cybernétique, les neurosciences, le coaching, le management, la formation, l’éducation

La PNL, une pédagogie

La PNL est une pédagogie centrée sur la communication, l’apprentissage et le changement:

  • La communication: Il est intéressant de savoir que l’essentiel de notre communication se fait hors de notre champ de conscience. Le langage du corps produit plus d’effet sur les autres que le contenu ou la forme de nos propos. Ainsi, la force des grands communicants n’est pas uniquement dans ce qu’ils disent, mais aussi dans le comment, c’est-à-dire le processus de réalisation de l’acte de communication.
  • L’apprentissage: la PNL est un processus éducatif: il s’agit d’apprendre à apprendre à apprendre. Il s’agit d’une série de techniques pour donner aux personnes les moyens d’utiliser leur cerveau
  • Le changement: de nombreux psychologues et thérapeutes utilisent la PNL comme un levier thérapeutique de développement personnel, permettant d’atteindre des objectifs spécifiques.
Dynamique des compétences_coach à Rennes_Aude Valérie Jung

Philosophie de la PNL

Autour de la PNL se sont créées de nombreuses valeurs essentielles. La PNL se veut pragmatique. Elle passe par la modélisation, à savoir l’observation de « modèles » de génies afin de pouvoir identifier puis appliquer des processus performants et réussis. La PNL est créative et respecte l’écologie des individus.

Les pré-supposés de la PNL

La PNL repose sur un ensemble de pré-supposés, à savoir des principes de bases dont la connaissance permet déjà de changer de regard sur notre vision de nous et du monde qui nous entoure. Les voici listés ci-dessous:

Le territoire, c’est le monde, la réalité personnelle. La carte c’est notre façon dont nous nous représentons le monde. Ce principe illustre que l’on n’a en réalité pas accès à la vérité de façon absolue, nous ne voyons pas LA vie, mais NOTRE vie, à travers nos filtres, nos perceptions

Nous sommes responsables de ce que nous émettons comme pensées, mots, attitudes et comportements. Cette responsabilité est aussi notre liberté, dont nous pouvons nous saisir une fois conscients de nos filtres.

Pour rentrer en communication avec les autres, nous pouvons faire l’effort de « rentrer » dans la façon dont les autres perçoivent le monde, dans leurs yeux. Sans cela, chacun reste sur ses perceptions et ne s’enrichit pas des visions alternatives.

Nous ne communiquons pas seulement par notre langage verbal, mais aussi par notre langage non verbal, la façon dont nous parlons (gestes, comportements, silences…)

En mettant en relation notre conscient avec notre inconscient par différentes techniques (hypnose, PNL…), nous trouverons nos propres ressources. Toutes les clés sont déjà en nous.

Biensûr, une personne qui n’a pas envie de changer ne changera pas !

Même si ce comportement va à l’encontre de nos valeurs et carte du monde personnelle !

Ce présupposé a lui seul peut faire basculer la façon dont nous appréhendons la vie: notre expérience n’est pas la somme de ce qui nous est arrivé dans notre vie, mais plutôt de ce que l’on fait de ce qui nous arrive…

Beaucoup d’hypersensibles et de hauts potentiels perdent beaucoup d’énergie en se désolant du monde tel qu’ils le voient. Mais cela ne sert à rien. Une fois les choses constatées, l’essentiel est de passer à l’action. Et il est toujours intéressant de commencer à balayer devant sa porte … en plongeant en soi avec humour et sagesse, et sans complaisance, nous verrons que beaucoup de conflits extérieurs dans le monde sont le reflets de conflits que nous avons à l’intérieur de nous !

Les possibilités de notre cerveau sont infinies …. avec la détermination, la volonté et le coeur en action, rien n’est fatalité !

Nous pouvons voir un « non choix » comme un choix, cependant où est notre liberté de mise en mouvement et d’action ?

Albert Einstien disait qu’en faisant toujours la même chose, on ne peut s’attendre qu’au même résultat ! CQFD

Souvent, avant des changements et prises de conscience, nous nous sentons perdus, déboussolés. Cela fait partie du cheminement. N’oublions pas qu’il s’agit d’un processus.

Nous ne sommes pas nos pensées, nos émotions, nos actes. Parfois nos mots dépassent nos pensées. Et ce n’est pas car nous sommes en colère que nous sommes des êtres colériques.

Et oui, cela peut faire grincer des dents quand nous voyons des actions qui dépassent notre sens logique et notre compréhension … pourtant, regardez votre parcours. Etes-vous toujours fiers de certains de vos actes et comportements passés ? Pourtant, vous ne devez pas vous en vouloir ni culpabiliser ! A l’époque, vous ne vous connaissiez pas autant, vos connaissances n’étaient pas les mêmes … alors si vous vous voyez cela pour vous aujourd’hui, vous pouvez aussi le reconnaitre chez d’autres personnes de votre entourage !

En lien direct avec le présupposé précédent … ici la conscience est la donnée importante qui permet un changement de regard et une bascule intérieure et extérieure sur ce qui se joue …

la PNL au service de l'hypersensibilite et des hauts potentiels

Pourquoi ?

recherche de soi

Car les hauts potentiels et hypersensibles sont fréquemment :

  •  dans un sentiment d’imposture (syndrôme de l’imposteur) quand ils doivent exploiter leurs talents et potentiels: manque de confiance en soi, peur du regard des autres, doutes les empêchent d’exploiter leurs potentiels
  • confrontés à la procastination: souvent rêveurs et idéalistes, ils n’arrivent pas à passer à l’action, ou se sentent contraints sans liberté de choix et de décision (sur-adaptation)
  • plein de mémoires et émotions souvent douloureuses liées au passé (et qu’ils portent sans parfois les connaitre, même si celles-ci ne leur appartiennent pas cf. sensation d’éponge émotionnelle)
  • plus fatigables ou en manque d’énergie car leurs pensées incessantes les épuisent : ils n’arrivent pas à se centrer ni se canaliser, leurs projets multiples peuvent partir dans toutes les directions à la fois sans atteindre leur cible, ni aboutir ou encore manquer d’impact à leurs yeux

Que permet la PNL ?

  • Définir un objectif clair pour un projet, qui tienne compte de l’écologie de la personne haut potentiel ou/et hypersensible
  • Comprendre son fonctionnement, et notamment appréhender ses filtres, distorsions de perceptions, croyances limitantes qui influencent sur sa vision du monde pour s’en libérer
  • Progresser vers un objectif à son rythme avec ses propres ressources intérieures
  • Développer des capacités, potentiels, talents déjà présentes, ou que l’on souhaite acquérir
  • Changer de réaction émotionnelle ou de schéma cognitif ou comportemental face à une situation stressante ou angoissante
  • Développer un état ressource (comme la confiance en soi, le sentiment de sécurité, la force intérieure, la sérénité…)
  • Développer une motivation et une congruence globale (centrage et alignement pour optimiser ses actions et ne pas se noyer dans toutes ses idées !)
Aude-Valérie_ Les ateliers d'Aude Valérie_Reiki_hypersensibilité_coach_énergéticienne_formation_ hypnose_Rennes

Exemples de techniques de PNL et cadre d'utilisation

Pour chaque challenge mentionné pour les hypersensibles et les hauts potentiels plus haut dans cet article, la PNL propose plusieurs techniques et protocoles ludiques, adaptables à chacun(e) suivant sa singularité:

  • Pour le syndrôme de l’imposteur : des protocoles comme le « cercle d’excellence » ou le « carré magique » permettent d’aligner la personnalité pour généraliser une ressource (état interne, qualité ou valeur) que l’on possède déjà. On peut donc aussi utiliser plus facilement cette ressource pour atteindre ses objectifs dans son quotidien.
  • Pour la procastination: il s’agit d’utiliser sa capacité de rêver et son intuition sans négliger la part de réalisme nécessaire à la réalisation d’un projet, à savoir tenir compte des contraintes financières, temporelles, des ressources nécessaires et des informations utilises pour que le rêve devienne réalité, ainsi des critiques constructives et des choses à améliorer … en PNL, c’est la stratégie de Walt Disney que l’on met en application en séance par exemple. Quand une sensation de manque de choix arrive, ou que la motivation fait défaut, c’est celle de Léonard de Vinci que nous pouvons utiliser … hé oui, comme dit en introduction, la PNL s’appuie sur des personnes inspirantes et inspirées ayant concrétisé leurs rêves, et qui ont laissé une réelle trace dans le monde d’aujourd’hui !
  • Pour la libération des mémoires d’échecs ou de souvenirs douloureux du passé: le changement d’histoire de vie en PNL permet de transformer la chaine des souvenirs difficiles pour libérer les croyances et décisions à la base d’un comportement limitant. Les dissociations permettent de se libérer d’un état émotionnel traumatique, voire une phobie.
  • Pour retrouver de l’énergie, se centrer et potentialiser ses forces: la clarification des objectifs et des moyens pour les atteindre avec vos ressources propres est une réelle plus-value !

Vous avez hâte de mieux vivre et de déployer vos potentiels grâce à la PNL ? N’hésitez pas, rencontrez moi !

No Comments

Post A Comment